Forme d'Etat: République d'Arménie

Indépendance: 21 septembre 1991

Capitale: Erevan (environ 1,3 millions d'hab.)

Langue officielle: Arménien

Superficie: 29 800 km²

Fuseau horaire: UTC+4

Point culminant: Aragats 4 095 m d'alt.

Population: environ 3,2 millions d'hab.

Religion: Chrétienne Apostolique Arménienne

Monnaie nationale: Dram (AMD)

Indicatif téléphonique: +374

Pays limitrophes:
Au nord: Géorgie 164 km
A l'ouest: Turquie 268 km
Au sud: Iran 35 km
A l'est: Azerbaïdjan 787 km

Régions (marzer) et leurs centres administratives

Erevan: capitale
Population: 1 121 900
Aragatsotn: Achtarak
Population: 168 100 hab.
Ararat: Artachat
Population: 311 400 hab.
Armavir: Armavir
Population: 323 300 hab.
Gegharkunik: Gavar
Population: 278 600 hab.
Kotayk: Hrazdan
Population: 328 900 hab.
Lori: Vanadzor
Population: 392 300 hab.
Chirak: Gyumri
Population: 361 400
Syunik: Kapan
Population: 164 000
Tavush: Idjevan
Population: 156 500 hab.
Vayots Dzor: Yeghegnadzor
Population: 69 400 hab.

Erevan

Erevan est l'une des villes les plus anciennes du monde. Une inscription gravée sur pierre par l'ordre du roi Argichti Ier en 782 avant J. C. indique que le roi Argichti construisit cette forteresse et la nomma Erébouni. Ce toponyme est l'origine étymologique du nom d'Erevan. 

En savoir plus

Etchmiadzin

Fondée au IIIe siècle avant J. C. sur les ruines d’une cité ourartéenne, Etchmiadzin («le Vatican arménien») s’est appelée Vagharchapat jusqu’en 1945. 

En savoir plus

Gandzasar

Siège des catholicos d’Aghovanie depuis le Moyen Âge, ce monastère a été fondé en 1216 par le prince Hasan Djalalian, protecteur du couvent. 

En savoir plus

Garni

Le bourg s'étend généreusement sur la rive droite de la rivière Azat, dans un périmètre habité depuis le Ve millénaire avant J. C. Dans un merveilleux site naturel, le temple païen de Garni («l'Acropole arménienne») servit de résidence d’été aux rois.

En savoir plus

Geghard

Le monastère rupestre de Geghard représente l’architecture arménienne médiévale à son apogée. Exceptionnellement bien conservé, il s’élève à l’entrée de la vallée de l’Azat, au pied d’un chaos de roches d’une beauté sauvage.

En savoir plus