Tigranakert

D'après les textes gréco-romains et arméniens, le roi arménien Tigran II le Grand (95-55 av. J. C.) aurait construit 4 villes portant son nom. Une de ces villes se trouve en Artsakh (Haut-Karabakh).

Tigranakert est citée pour la première fois au VIIe siècle par deux historiens arméniens: ils nous apprennent, que la ville de Tigranakert se trouvait au bord de l’une des rivières les plus importantes de l'Artsakh, Khatchenaget, juste au croisement entre les montagnes de l'Artsakh et de la steppe. La ville était construite sur un axe commercial majeur entre l'Arménie et la Géorgie.

Tigranakert fut redécouverte en 2005 et les recherches débutèrent en 2006: les archéologues découvrirent la citadelle, la partie centrale de la ville et l'église basilique du début du Moyen Âge. Les trouvailles prouvent que Tigranakert exista du 1er siècle avant J. C. au XIVe siècle de notre ère. Elle fut construite selon un plan réfléchi et des techniques architecturales très abouties.

En 2010, un musée a été ouvert à proximité du site de fouilles, dans une forteresse récente où sont maintenant exposées les découvertes de ces cinq dernières années.