Tegher

Vous serez surpris par ce monastère construit en pierre noire (basalte gris) qui présente une conception originale avec ses deux hauts clochers ajoutés au jamatoun. 

Constitué au total de quatre coupoles, ce monastère offre une vision exclusive de la construction architecturale arménienne de l’époque. Construit au XIIIe siècle (1213-1232) pendant la période Zakaride sur commande de la princesse Mamakhatun, épouse de Vatché Vatchoutian, cet édifice est l’œuvre du prêtre Aghbaïrik qui officia de 1213 à 1221 et qui fut également l’architecte des proches monastères de Hovhannavank et de Saghmosavank.

Le complexe monastique de Tegher est principalement composé de l’église Sainte-Mère-de-Dieu (1213) et de son gavit, ainsi que de deux chapelles (1221). Situé sur le versant sud du Mont Aragats, dans la province d’Aragatzotn, Tegher reste aujourd’hui un lieu de pèlerinage local, encore peu connu, offrant un panorama idéal sur l’observatoire de Byurakan situé non loin du lieu.