Sardarapat

Sardarapat est un complexe architectural, situé à 10 km d’Armavir. Il a été créé en 1968 en commémoration de la victoire des Arméniens contre les agressions turques en 1918.

Sardarapat est un complexe architectural, situé à 10 km d’Armavir. Il a été créé en 1968 en commémoration de la victoire des Arméniens contre les agressions turques en 1918. En 1918, l'armée turque a pénétré dans la vallée de l’Ararat, elle a occupé le village de Sardarapat et s’est approchée d'Erévan. Le 22 mai 1918, une bataille a eu lieu sur place avec une victoire des Arméniens.

Pour la commémoration du 50e anniversaire de cette bataille historique du mois de Mai, ce complexe architectural a été inauguré en 1968. L'architecture et la sculpture sont harmonieusement combinées. Le complexe est construit en tuf rouge. Le beau clocher sculpté des taureaux ailés sur les deux côtés est particulièrement original. L'idée de cette composition est la suivante: le clocher a été érigé là où les combattants sont tombés. Les Saints-taureaux symbolisent les survivants de la garde de Sardarapat.

Le Musée ethnographique se trouve tout près du monument de Sardarapat. Il a une grande collection d'objets provenant de diverses périodes historiques et des régions de l'Arménie.

« ... Le monument commémore cette bataille où prêtres, femmes, enfants, toutes les forces vives, appuyèrent les combattants pour que ce pays, dans un dernier sursaut, survive.»

«Rémy Prin - Parole et Patrimoine»