Marmashen

À 15 km de Gumri dans la province de Shirak, près de la frontière turque, se dresse ce qui fut l’un des centres religieux les plus importants de l’Arménie médiévale, le monastère de Marmarashen, également connu sous le nom de Marmashen. 

Construit sur un plateau dominant les gorges de la rivière Akhourian, il fut fondé au Xe siècle, entre 986 et 1029, par le prince Vahram Pahlavouni. L’ensemble est composé de trois églises dont l’architecture relève de l’école d’Ani.

Vous remarquerez l’élégance de l’église principale Katoghiké avec ses façades aux fines arcatures et sa coupole parcourue de plusieurs paires de colonnes et coiffée d’un toit en ombrelle. La deuxième église, Sourb Astvatzatzin, en est une réplique en modèle réduit.

Arrêtez-vous un instant. Le paysage est splendide. Le monastère, construit en tuf rouge, se mêle avec le fond bleu du ciel, laissant une impression indescriptible…