Kobayr

Suspendu au-dessus du village de Kober, le monastère de Kobayr est un monastère arménien du XIIe siècle, situé dans la région de Lori.

On y accède en 15 minutes d’escalade ardue, en suivant le chemin du hameau. Sa construction débute en 1171 sous l'égide de la branche cadette bagratide régnant sur Lori.

Le monastère passe ensuite aux mains des Zakarian et convertit en un établissement chalcédonie, le prince Chahenchah Zakarian y est d'ailleurs enterré. En 1279, un clocher-tour est érigé au centre du complexe et abrite les tombes de Mkhargryel Zakarian et de son épouse Vaneni. Les restes de l'église principale renferment des fresques du Christ, des Apôtres, des Pères de l’Eglise et d'autres figures chrétiennes.

«... Dans le soleil de l'après-midi, la grande église de Kobaïr à la nef effondrée, laisse entrer la lumière sur les fresques qui ornent l'abside et le mur Nord. Voir ces immenses visages est une expérience inoubliable du regard et des images, tout autant que d'un patrimoine en survie. Ici, les rapports entre le paysage et le bâti, entre l'image et sa matière, entre ce qui vous voit et ce que vous croyez voir... prennent une dimension aiguë qui traverse le corps.»

«Rémy Prin - Parole et Patrimoine»