Karmir Blur

Karmir Blur (Teishebani, la ville de Teisheba, le dieu de l'Orage) est une ancienne forteresse du royaume de l'Urartu. Elle fut bâtie par le roi Rusa II durant le premier quart du VIIe siècle avant J. C., pour pallier l'abandon d’Erebouni, située à quelques kilomètres au sud-est.

La ville était la capitale de la province nord de l'Ourartu et servait de lieu de stockage des produits collectés à titre de redevance puis redirigés vers le centre du royaume, Tushpa. La cité fut prise vers 590 par les Mèdes alliés aux Schytes, qui la pillèrent et l'incendièrent; en dépit de ces évènements, la bonne conservation du site s’explique par la solidité des murs de fondation.

La cité en elle-même couvrait une trentaine d'hectares. Elle s'organisait autour d'une grande cour par laquelle on accédait à l'édifice. À l'intérieur, on trouve une succession d'environ 150 salles: chambres, ateliers, entrepôts, greniers et celliers destinés au stockage. La contenance impressionnante des zones de stockage, ainsi que la grande variété des productions retrouvées (céréales, fruits, vin, huile, bière) témoignent de la prospérité de la région de la vallée de l'Araxe, très bien maîtrisée par les Ourartéens.

La citadelle a laissé derrière elle un important patrimoine archéologique constitué de nombreuses céramiques, de statues de bronze et d’ivoire, d'armes et d’armures de bronze et de fer, ainsi que des documents administratifs.